IMS

Integrated Medicine for Sarcomas

Présentation

Un sarcome est une tumeur maligne qui dérive de tissus conjonctifs, musculaires ou osseux. Ces tissus constituent les deux tiers du volume du corps humain et sont impliqués dans les fonctions de soutien, protection, nutrition, liaison, réparation des tissus, mouvement, réponse immunitaire, croissance et stockage. Les sarcomes sont des cancers rares, environ 1% des diagnostics, et affectent tous les âges. Bien que les récentes avancées en biologie moléculaire et en génétique aient aidé a préciser leur classification, leurs diagnostic et traitements restent actuellement problématiques. Les chimiothérapies et thérapies ciblées actuelles ne permettent pas d’obtenir des résultats sur le long terme.

IMS (Integrated Medecine for Sarcomas), qui repose sur l’expertise reconnue des équipes de Bordeaux, est un programme multidisciplinaire permettant aux chercheurs en génétique, préclinique,psychologie, sociologie et épidémiologie de travailler en synergie à l’amélioration de la prise en charge de ces cancers.

IMS est un programme ambitieux pour améliorer les résultats concernant les traitements des sarcomes par une approche multidimensionnelle comprenant :

  • Des recherches cliniques en génomique et de l’intégration de données pour améliorer les connaissances de la biologie de la tumeur et évaluer les résultats des nouvelles thérapies ;
  • Des études précliniques pour identifier de nouvelles cibles thérapeutiques ;
  • Des recherches en psychologie et en sociologie pour évaluer les conséquences du diagnostic a l’échelle du patient et de la société ;
  • Des recherches en épidémiologie pour améliorer l’évaluation de l’exposition environnementale pour une meilleure compréhension de l’étiologie environnementale des sarcomes.

Antoine Italiano, Carlo Luchesi, Francois Le Loarer et Simone Mathoulin-Pelissier co-coordonnent l’ensemble des recherches du projet IMS au sein de BRIO, en lien constant avec le programme manager. Ils mettent en place les grands axes stratégiques de la recherche clinique et préclinique du programme, en accord avec les budgets, l’environnement concurrentiel et médical. Ils co-animent les 2 réunions annuelles d’avancement du programme ainsi que les réunions de préparation du comité scientifique international (SAB).

Dans le cadre du programme IMS, plusieurs études cliniques font l’objet d’un suivi :

* Filipo, (phase IV) impact traitement par anti-eGFR patients avec liposarcome (NCT03303885), évaluant l’effet d’un traitement anti-EGFR chez des patients atteints de liposarcomes

* Access* (collection prospective échantillons de patients avec sarcome)

* Etiosarc, phase IV, étiologie environnementale des sarcomes (NCT03670927)

* Pembrosarc phase II, sarcomes avancés (NCT02406781)

* Pembrotaz  pour évaluer l’efficacité de la combinaison de plusieurs traitements

* Multisarc (phase II, NCT03784014 )

Toutes les études sont consultables sur le site www.clinicaltrials.gouv.

Équipes de recherche

Spécialistes du sarcome : L’unité des sarcomes comprend une équipe interdisciplinaire de médecins spécialistes, d’infirmières et de professionnels de la santé, tous dotés d’un intérêt particulier et d’une expérience internationale dans la prise en charge de cette maladie rare. Cette unité a une expertise particulière dans tous les aspects du diagnostic, du traitement et du contrôle des symptômes afin de garantir un service efficace, efficace et convivial. L’unité du sarcome de l’IB gère un flux d’essais cliniques consacrés aux sarcomes. Ces essais sont de tous types, de la phase 0 à la phase 3.

Personnel de l’unité des sarcomes : Chef d’unité Pr Antoine Italiano, consultant en oncologie médicale
Chirurgiens Dr Eberhard Stoeckle, consultant en oncologie chirurgicale; Dr Audrey Michot, consultante en oncologie chirurgicale
Pathologiste Jean-Michel Coindre, consultant en histopathologie Dr François le Loarer, consultant en histopathologie
Radiologiste Dr Michèle Kind, consultante en radiologie Dr Amandine Crombe, radiologue consultante
Oncologie médicale Pr Antoine Italiano, consultant en oncologie médicale Dr Sophie Cousin, consultant en oncologie médicale Dr Maud Toulmonde, consultante en oncologie médicale

Équipe Bio-informatique : Carlo Lucchesi est le chef d’équipe bio-informatique de l’Institut Bergonié qui a la responsabilité de l’analyse de l’ensemble des données du séquençage.

Psychologie : Marion Barrrault est psychologue spécialisée en Soins Oncologiques de Support à l’Institut Bergonié. Son activité est notamment basée sur la méditation de pleine conscience afin d’améliorer afin d’améliorer la qualité de vie chez les patients atteints de cancer.

Consulter le site internet de l’Institut Bergonié

Référents BRIO: Dr François Le Loarer (Anatomo-cyto-pathologiste, Inserm U1218, Institut Bergonié) –   Pr. Antoine Italiano (Directeur de l’unité des essais précoces à l’Institut Bergonié, professeur en Oncologie, Institut Bergonié)

Expertise : Recherche Translationnelle

L’Unité Inserm U1218 ACTION s’appuie sur son intégration à l’Institut Bergonié pour développer la recherche translationnelle grâce à ses chercheurs fondamentaux en lien avec les équipes cliniques. Trois thématiques sont développées :
ÉQUIPE SARCOTARGET : Sensibilité et résistance aux sarcomes,
ÉQUIPE MLO : Diversité génétique et réponse au traitement : oncogenèse mammaire et leucémique,
ÉQUIPE VINTAGE : Validation et Identification de nouvelles cibles du cancer et du vieillissement. Chacun de ces groupes dispose d’atouts biologiques et cliniques qui leur permettront de faire aboutir leurs projets. Localisée dans un Centre de Lutte Contre le Cancer avec un accès privilégié aux prélèvements tumoraux et aux données cliniques et bien intégrée dans le contexte universitaire, cette unité dispose des ressources nécessaires pour développer une recherche compétitive au niveau français et européen.

Référent BRIO : Rodrigue Rossignol (Directeur de recherche, CEO de Cellomet, Inserm U1211, Université de Bordeaux)

Expertise : Métabolisme

Cette équipe dispose d’une expertise internationale reconnue dans l’étude du métabolisme énergétique en physiologie et en pathologie. Rodrigue Rossignol est également CEO de Cellomet, une plateforme technologique CRO dédiée à l’étude du remodelage métabolique déclenchée par le développement de tumeurs, la résistance aux médicaments et l’activité des médicaments anticancéreux. L’équipe développe au stade préclinique des stratégies de médecine bioénergétique de précision dans le cancer du poumon alliant l’inhibition de cibles d’oncologie moléculaire et la stratification bioénergétique des tumeurs. CELLOMET fournit aux sociétés pharmaceutiques des services visant à déchiffrer l’impact métabolique et la toxicité de divers composés anticancéreux.

Pour consulter le site de CELLOMET, cliquez-ici.

 

Référent BRIO : Olivier Saut (Directeur de Recherche du projet Modélisation en ONCologie « MONC », CNRS UMR 5251 Institut de Mathématique de Bordeaux), Amandine Crombé (Radiologue, CNRS UMR 5251 Institut de Mathématique de Bordeaux, Institut Bergonié)

Expertise : Modélisation informatique, intelligence artificielle

L’équipe projet INRIA Monc développe de nouveaux outils d’aide à la décision clinique à l’aide de la modélisation mathématique et d’approches d’intelligence artificielle. Les domaines scientifiques mobilisés sont nombreux : modélisation mécanistique, calcul scientifique, assimilation de données, traitement d’image, apprentissage statistiques et réseaux de neurones. Elle vise à répondre aux questions importantes que se posent es biologistes ou médecins autour de la connaissance de la maladie., de ses traitements ou de son suivi. Les problématiques abordées sont par exemple m’étude des interactions de différents mécanismes influençant la progression de la maladie, la détection ou le diagnostic de lésion à l’aide de l’imagerie ou l’évaluation précoce de l’efficacité d’un traitement.

Référent BRIO : Pr Simone Mathoulin-Pélissier (Professeur en Santé Publique et Épidémiologie, Directrice de l’équipe EPICENE, Inserm U1219, Institut de Santé Publique d’Épidémiologie et de Développement, Université de Bordeaux, Institut Bergonié), Dr Silviane Darquy (Chargée de recherche, Bordeaux Population Health, Inserm Centre 1219, équipe EPICENE, Université de Bordeaux), Pr Isabelle Baldi (Praticienne Hospitalière, Bordeaux Population Health, Inserm UMR1219, équipe EPICENE, Université de Bordeaux), Dr Aude Lacourt (Epidémiologiste, Bordeaux Population Health, UMR 1219, Équipe EPICENE, Institut de Santé Publique d’Épidémiologie et de Développement, Université de Bordeaux), Dr Brice Amadeao (Epidémiologiste, Bordeaux Population Health, UMR 1219, Équipe EPICENE, Institut de Santé Publique d’Épidémiologie et de Développement, Université de Bordeaux), Dr Carine Bellera (Biostatisticienne, Université de Bordeaux), Dr Alain Monnereau (Praticien spécialisé dans la surveillance épidémiologique, Institut Bergonié)

Expertise : Epidémiologie, biostatistiques et expositions environnementales

L’équipe EPICENE développe des recherches sur les relations entre les expositions à des nuisances environnementales et professionnelles avec la survenue de cancers et le pronostic de ces maladies. Par des méthodes épidémiologiques et statistiques innovantes elle étudie la survenue des cancers et le devenir des populations. Par des approches multidisciplinaires, elle développe des méthodes spécifiques pour la mesure des expositions. Les champs de recherche de cette équipe sont :
– Développer et valider des méthodes statistiques permettant d’évaluer le devenir des populations atteintes d’un cancer, notamment la survie.
– Proposer des méthodes pour estimer les expositions individuelles récentes ou sur l’ensemble de la vie à des nuisances environnementales et/ou professionnelles.
– Évaluer le rôle de certaines nuisances environnementales et/ou professionnelles dans la survenue de cancers rares (sarcomes, mésothéliomes, tumeurs du système nerveux central, hémopathies, …).*

Consulter le site internet de Bordeaux Population Health Center

Référent BRIO : Hélène Budzinski (Chimiste de l’environnement, CNRS UMR5805 EPOC, équipe LPTC, Université de Bordeaux)

Expertise : Environnement

L’activité du LPTC concerne l’étude de la présence des transport et transfert inter-compartiments, des phénomènes de bioaccumulation et de biotransformation ainsi que de l’impact des contaminants organiques au niveau moléculaire dans les compartiments environnementaux (air – eau – sol). Les recherches effectuées s’articulent autour des trois axes suivants :
Sources et présence des micropolluants organiques,
Réactivité
Interactions et Transferts.

Consulter le site internet de l’équipe EPOC

Référents BRIO : Pr Hervé Fridman (Médecin-Immunologiste, UMRS 1138, Centre de recherche des Cordeliers, Paris), Pr Catherine Sautes-Fridman (Directrice du département Cancer Immunologie et Immunopathologie, UMRS 1138, Centre de recherche des Cordeliers, Paris)

Expertise : Cancer, Immunologie, Immunopathologie

La relation entre recherche fondamentale et recherche clinique est un point fort du Centre de recherche des Cordeliers avec des innovations dans le domaine des biomarqueurs, la production de protéines à usage thérapeutique ou des traitements endocriniens. L’équipe de Catherine Sautes-Fridman oriente ses travaux selon plusieurs axes :
– Sciences de l’information au service de la médecine personnalisée,
– Cancer et immunité anti-tumorale,
– Complément et maladies,
– Immunologie et cancérologie intégrative,
– Immunologie et immuno-intervention thérapeutique,
– Apoptose, cancer, immunité,
– Mort cellulaire et résistance aux traitements dans les hémopathies malignes.

Référent BRIO : Audrey Vezian (Sociologue, CNRS UMR 5206, École Normale Supérieure, Lyon)

Expertise : Sociologie de la santé

Le laboratoire Triangle est une UMR (Unité Mixte de Recherche) pluridisciplinaire regroupant un grand nombre d’acteurs ayant des compétences diverses (science politique, philosophie politique, histoire de la pensée politique et de la pensée économique). Le laboratoire est structuré en 4 pôles de spécialité :
– Action publique,
– Politisation et participation,
– Pensée politique et sciences sociales,
– Économie : histoire, institutions, société.

Référent BRIO : Sylvain Besle (Sociologue, Inserm UMR 1252 Equipe Canbios SESSTIM), Emilien Schultz (Sociologue, SESSTIM/ Gustave Roussy, Université Aix-Marseille/ Paris)

Expertise : Sociologie de la santé, accès à l’innovation, parcours de soin en oncologie

Le programme de Sociologie des INnovations en cancéROlogie (SINCRO) développé à Gustave Roussy et dans l’équipe CANBIOS du SESSTIM étudie l’influence des innovations sur les parcours de soins en cancérologie. A ce titre, plusieurs projets sont en cours de réalisation sur l’accès aux innovations thérapeutiques tant chez les adultes que les enfants et adolescents autour du développement de la médecine de précision. Ces projets qui mettent en relation l’expérience des patients avec les évolutions scientifiques et techniques de la médecine sont mis en oeuvre de manière collaborative avec des partenaires inter-centres et inter-SIRIC afin de saisir les transformations de la prise en charge des cancers à l’échelle nationale.

Consulter le site internet du SESSTIM

Publications

Recherche Clinique & Études Translationnelles

+ Is There Value in Molecular Profiling of Soft-Tissue Sarcoma?
Current treatment options in oncology, Dec 2018
Italiano A.

+ Trends in Modern Phase 1 Oncology Trials.
The new England journal of medicine, Sep 2018
Italiano A.

+ Targeting ERBB2 mutations in solid tumors: biological and clinical implications.
Journal of hematology and oncology, Jun 2018
Cousin S, et al.

+ Encouraging Trends in Modern Phase 1 Oncology Trials.
The new England journal of medicine, Jun 2018
Chakiba C, et al.

+ Newer therapeutic strategies for soft-tissue sarcomas.
Pharmacology and therapeutics, Aug 2018
Bourcier K, Italiano A.

+ Management of metastatic retroperitoneal sarcoma: a consensus approach from the Trans-Atlantic Retroperitoneal Sarcoma Working Group (TARPSWG).
Annals of oncology , official of the European Society for Medical Oncology, Apr 2018
Trans-Atlantic Retroperitoneal Sarcoma Working Group (TARPSWG).

+ PD-1 inhibition in sarcoma still needs investigation.
The Lancet Oncology, Jan 2018
Toulmonde M, et al.

+ A Retrospective Multicentric Study of Ewing Sarcoma Family of Tumors in Patients Older Than 50: Management and Outcome.
Scientic reports, Dec 2017
Rochefort P, et al.

+ Biology and Management of Undifferentiated Pleomorphic Sarcoma, Myxofibrosarcoma, and Malignant Peripheral Nerve Sheath Tumors: State of the Art and Perspectives.
Journal of Clinical Oncology: official journal of the American Society of Clinical Oncology, Jan 2018
Widemann BC, et al.

+ Olaratumab failure in sarcomas: what are the lessons learned?
European journal of cancer, Jun 2019
Italiano A.

+ Soft-Tissue Sarcomas: Assessment of MRI Features Correlating with Histologic Grade and Patient Outcome.
Radiology, Jun 2019
Crombé A, et al.

+ Pleomorphic Sarcomas: The State of the Art.
Surgical pathology clinic, mar 2019
Carvalho SD, et al.

Sciences Humaines & Sociales / Épidémiologie / Santé Publique