Oncologie gériatrique

Dans les pays développés, l’âge est le facteur de risque le plus important pour développer un cancer. Environ 71 % des décès par cancer enregistrés en France métropolitaine surviennent chez les personnes âgées de 65 ans et plus. Il est évident que ces malades âgés et leurs familles ont des besoins différents des patients plus jeunes ou des enfants. Leurs traitements doivent être considérés de manière différente et plus adaptés à leurs caractéristiques. Cependant, lorsque l’on considère les individus âgés, l’âge n’est qu’un nombre. Chaque patient possède une condition de santé unique, une autonomie propre et une vision du traitement différente. Ainsi, l’âge ne peut pas être le seul facteur à considérer lorsque l’on détermine le traitement optimum d’un cancer.

L’objectif du programme est de combiner plusieurs approches en parallèle pour améliorer le pronostic vital des patients âgés.

Le SIRIC BRIO a défini un programme de recherche autour de ces enjeux, qui considèrent le traitement du patient âgé sur plusieurs niveaux :

  • Optimisation de la sélection du traitement des patients autour de données optimales incluant une évaluation gériatrique ;
  • Optimisation de la stratégie de traitement à travers des thérapies innovantes loco-régionales, l’introduction de règles de traitement adaptées dérivant de l’expérience gériatrique et permettant le raffinement de l’intervention médicale ;
  • Identification de solutions potentielles de traitement basées sur la compréhension biologique de la maladie à travers des tumeurs spécifiques aux personnes âgées (autour des cellules souches ou de la réponse immunitaire) ou encore de l’introduction rapide de thérapies ciblées pour les patients trop fragiles pour être traités avec de la chimiothérapie classique ;
  • Identification et intervention sur les freins sociétaux et psychologiques empêchant un traitement optimal des patients.

L’objectif du programme est de combiner plusieurs approches en parallèle pour améliorer le pronostic vital des patients âgés. Ceci grâce à l’individualisation du cancer au travers du traitement et de l’organisation médicale en tenant compte des caractéristiques du patient et de l’évolution de la maladie. Certains types de cancer seront utilisés pour commencer à explorer des problèmes spécifiques. Les enseignements de ces travaux permettront d’extrapoler des méthodes de traitement pour d’autres cancers.

Personnes clés :

 

soubeyran2009-723x1024

Pierre Soubeyran : Program Leader, PU-PH à l’Institut Bergonié, directeur du SIRIC BRIO et directeur de la recherche de l’Institut Bergonié.

person-1205346_960_720

Muriel Rainfray : WP 1 leader, PU-PH, CHU de Bordeaux (Xavier Arnozan).

carine-bellera

Carine Bellera: WP1 leader, biostatisticienne Inserm U1219 Bordeaux Population Health.

bourdel-marchasson

Isabelle Bourdel-Marchasson : WP2 Leader, PU-PH, NACRe 51, responsable de l’unité de médecine gériatrique CHU de Bordeaux (Xavier Arnozan).

person-1205346_960_720

Pierre Dubus : WP3 Leader, Professeur au CHU de Bordeaux.

jf-darigues

Jean-François Dartigues : WP4 leader, INSERM U1219 Bordeaux Population Health, Chercheur dans l’équipe Psychoépidémiologie

Publications:

– Mathoulin-Pelissier S, Bellera C, Rainfray M & Soubeyran P (2013) Screening methods for geriatric frailty. Lancet Oncology, 14, E1-E2. –   De Angelis R, Sant M, M. Coleman P, Francisci S, Baili P, Pierannunzio D, Trama A, Visser O, Brenner H, Ardanaz E, Bielska-Lasota M, Engholm G, Nennecke A, Siesling S, Berrino F, Capocaccia R & Group EW (2014) Cancer survival in Europe 1999-2007 by country and age: results of EUROCARE-5-a population-based study. Lancet Oncology, 15, 23-34. – Sant M, Minicozzi P, Mounier M, Anderson LA, Brenner H, Holleczek B, Marcos-Gragera R, Maynadie M, Monnereau A, Osca-Gelis G, Visser O, De Angelis R & Grp EW (2014) Survival for haematological malignancies in Europe between 1997 and 2008 by region and age: results of EUROCARE-5, a population-based study. Lancet Oncology, 15, 931-942. – Dupuis J, Berriolo-Riedinger A, Julian A, Brice P, Tychyj-Pinel C, Tilly H, Mounier N, Gallamini A, Feugier P, Soubeyran P, Colombat P, Laurent G, Berenger N, Casasnovas RO, Vera P, Paone G, Xerri L, Salles G, Haioun C & Meignan M (2012) Impact of F-18 Fluorodeoxyglucose Positron Emission Tomography Response Evaluation in Patients With High-Tumor Burden Follicular Lymphoma Treated With Immunochemotherapy: A Prospective Study From the Groupe d’Etudes des Lymphomes de l’Adulte and GOELAMS. Journal of Clinical Oncology, 30, 4317-4322. – Soubeyran P, Fonck M, Blanc-Bisson C, Blanc J-F, Ceccaldi J, Mertens C, Imbert Y, Cany L, Vogt L, Dauba J, Andriamampionona F, Houede N, Floquet A, Chomy F, Brouste V, Ravaud A, Bellera C & Rainfray M (2012b) Predictors of Early Death Risk in Older Patients Treated With First-Line Chemotherapy for Cancer. Journal of Clinical Oncology, 30, 1829-1834. Lien pour télécharger l’ensemble des publications.

Ressources :

Vidéo Pierre Soubeyran durant le scientific day 2 du SIRIC BRIO : Standardizing G8 evaluation.

Henri-corto stoecklé (université Paris Descartes) durant le scientific day 3 du SIRIC BRIO : personalized medicine.