L’expérience de direction des chefs de département infirmier en Belgique

Lundi 27 juin de 15h30

Salle 1 de la galette administrative de Pellegrin

Par Dan Lecocq – Maître de conférences – option soins infirmiers cliniques – au sein du Centre de Recherche de l’Ecole Santé Publique, Université Libre de Bruxelles.

Nous avons cherché à savoir si les chefs de département infirmier (CDI) hospitaliers des hôpitaux belges francophones et bilingues intègrent une conception infirmière dans la politique de leur département.
Nous avons opté pour une recherche mixte séquentielle explicative qui a débuté par une séquence quantitative « mineure » sous forme d’enquête à visée descriptive et corrélationnelle à laquelle 97,5% des CDI (78/80) ont participé.
Il ressort qu’un modèle de soins infirmiers sous-tend l’action du département infirmier dans seulement 38% des cas (30/78).
Là où un modèle de soins infirmiers est utilisé, il est explicitement communiqué au personnel (26/60). Parmi les modèles utilisés, celui de Virginia Henderson domine (26/30). L’ancienneté du CDI dans sa fonction ainsi que des variables liées au parcours d’enseignement et au milieu clinique semblent influencer les résultats. Les modèles relevant du paradigme de la transformation restent rares.
Nous allons à présent poursuivre la recherche par une séquence qualitative « majeure » au travers d’entretiens individuels afin d’approfondir la compréhension de l’expérience des chefs de département infirmier par rapport aux modèles conceptuels de soins infirmiers.